La bibliothèque des citrons

Cotterill, Jo. La bibliothèque des citrons. Fleurus, 2017.

Présentation de l’éditeur :

À dix ans, Calypso n’a pas d’ami et trouve refuge dans les livres de sa bibliothèque, qu’elle dévore. Sa solitude prend fin le jour où arrive dans sa classe une nouvelle, Mae, qui bouscule ses habitudes de lectrice solitaire et lui ouvre les horizons insoupçonnés de l’amitié. Cette amitié tombe à pic, car à la maison les choses tournent de moins en moins rond. Le père de Calypso, veuf depuis cinq ans, vit muré dans son travail et son silence. Il s’est atteléà l’écriture d’une histoire encyclopédique du citron. Par une froide soirée d’automne, ces maudits agrumes vont brusquement déverser sur la vie de Calypso une amertume parfaitement inattendue… Il faudra toute l’amitié de Mae et la générosité de sa famille pour que cette découverte acide devienne le point de départ d’un chemin de guérison où l’amour, enfin, pourra ressurgir !

 

(17 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Ce livre ma poignardé en plein cœur, c’est tellement triste. J’ai l’impression que tout est inversé ( c’est calypso qui s’occupe de son père brisé). Cette jeune fille se refugie dans ses livres comme si c’était une bouée de sauvetage, elle est seule…solitaire.
    Jusqu’à ce qu’elle rencontre Mae qui partage sa passion pour la lecture.
    Ewilan85

  2. Depuis la mort de sa mère, Calypso passe son temps libre à lire alors que son père écrit l’oeuvre de sa vie. Le jour où Mae arrive dans la classe de Calypso, elle va goûter à la joie de l’amitié. Elle en aura besoin le jour où elle va faire une découverte sur son
    père …

  3. Ce livre est émouvant, beau mais surtout extrêmement triste. Calypso vit avec un père, et n’a plus de mère, mais c’est comme si elle était étudiante: elle passe ses journées sans voir son père, lave son linge elle-même, se prépare à manger seule… C’est elle qui s’occupe de son papa (elle lui prépare ses repas, lui fait du thé…). J’ai trouvé le comportement de celui-ci irresponsable et irrespectueux. J’ai apprécié que leur passion pour les livres rapprochent Mae et Calypso et le fait que ce roman fasse passer du rire aux larmes.
    P.C 402

  4. Ce livre est à la fois touchant, émouvant, et triste. Je me suis identifié pleinement dans le personnage principal.

  5. La Bibliothèque des citrons, un livre si touchant et si émouvant qu’il a réussi à me décrocher les larmes aux yeux ! L’histoire de cette pauvre jeune de dix ans seulement, Calypso, ayant perdu sa mère cinq ans auparavant, et qui doit en plus de cela s’occuper et veiller sur son père, alors que ça devrait l’inverse, m’a profondément touché. Heureusement qu’un beau jour elle rencontra Maé qui la sortie de sa solitude et lui a fît découvrir tous les bienfaits de l’amitié tout en partageant leur passion commune: les livres ! Mais malheureusement sa vie fût bouleversée par la découverte d’un terrible secret que lui cachait son père depuis des années…
    Un livre remplie d’émotions et d’espoir, qui est fait pour les amoureux de la lecture !!!

  6. Ce livre est formidable, il est touchant et à la fois triste. Je l’ai adoré car il m’ a touché en plein cœur, il est si différent des autres. Il m’a fait comprendre l’importance des vrais amies car ils seront toujours là comme Maé avec Calypso. Ce livre est très émouvant j’ en ai pleuré car les rôles s’ inverse et que c’est la fille qui s’occupe de son père depuis la mort de sa mère et que donc elle se réfugie dans ses livres. Moi je n’ai pas pus lâche le livre une nanoseconde, c’est mon coup de cœur. Et je le recommande a tous les cœur émotif.

  7. Un livre émouvant

    Pour commencer ce livre est énormément triste. Je trouve le personnage principale émouvant. Calypso à 10 ans et refuse toute amitié et se plonge dans les livres décédé pour oublier sa solitude. en revanche la fin du livre, ma déçue car on s’attend à quelque chose de plus surprenant. pour finir je recommande ce livre pour ceux qui aime les livres émouvants

  8. J’ai beaucoup aimé ce livre,car il est très émouvant.Pour moi il était impossible,de lâcher ce livre,car on s’attache vraiment à l’histoire et aux personnages.
    Le résumé de la bibliothèque des citrons:
    Calypso est un fille de dix ans,elle s’occupe de son père qui est très occupé,par son travail.Calypso n’a pas d’amis,mais elle se refuge dans les livres.Jusqu’au jour où elle va rencontrer,une fille nommé Maé.Elles vont vivres des aventures extraordinaire.
    Ce livre est , triste et émouvant à la fois.

  9. La bibliothèque des citrons est un beau roman que j’ai beaucoup apprécié. Ce livre est facile à lire et très intéressant. Le personnage principal Calypso est très attachant. Ce roman est réaliste ce qui le rend meilleur. Même si j’ai trouvé qu’ au début il y avait des passages qui trainaient en longueur et qui étaient peut-être trop détaillés. Cette histoire est formidable et captivante grâce à ces rebondissements. La fin est superbe, même si on s’y attend un petit peu. Un vrai coup de cœur pour son histoire avec son père et sa merveilleuse rencontre avec Mae sa meilleure amie.
    Un moment intense, à lire tout de suite!

  10. La bibliothèque des citrons est un livre plein d’actions comme les disputes entre le père de Calypso et Calypso.
    Elle est courageuse car elle n’a que son père.
    Calypso joue bien son rôle de fille unique.
    Cette histoire est pleine d’espoir sur une famille perdue dans les livres qui va retrouver sa joie de vivre grâce à la magie de l’entraide et de l’amitié: « Maë »

    Manon Lemasson 4D

  11. La bibliothèque des citrons m’a plu. L’histoire est très poignante, elle m’a beaucoup touché.
    Elle montre que l’amitié et l’entraide peux résoudre plein de choses.

    Solène

  12. Ce livre est très touchant. Calypso est seule avec son père, ses seuls amis sont ses livres. Jusqu’au jour où elle rencontre Mae qui est un vrai rayon de soleil. Cette histoire est très belle, elle me montre que l’amitié fait des miracles. Calypso découvre qu’elles ont la même passion. Elle passe de plus en plus de temps ensemble jusqu’au jour où Calypso invite Mae chez elle mais cela ne se passe pas comme prévu…
    Cette histoire m’a vraiment plu .
    BO 4ème

  13. J’ai beaucoup apprécié ce roman, pour le fait qu’il soit écrit au temps d’aujourd’hui, je trouve ça plus simple pour comprendre l’histoire. L’amitié entre deux petites filles, Calypso et Mae, pourtant de deux classes sociales différentes, est à la fois palpitante et touchante. A plusieurs reprises, on peut s’identifier aux personnages dans leurs comportements ou personnalité. Malgré ça, je suis déçue de la 1ère de couverture, elle ne définit pas assez le roman et n’est pas assez recherchée. J’aurais aussi aimé en savoir plus sur l’histoire de la mère de Calypso, avec des retours en arrière, on en parle seulement de façon brève, c’est dommage.
    C’est un livre à lire, passionnément !

  14. J’ai bien apprécié ce livre car c’est un livre où les personnages éprouvent beaucoup de sentiments. J’ai surtout aimé la relation amicale qu’avait Calypso avec son amie. J’ai trouvé déplaisant la 1ère de couverture, il n’y avait vraiment que du jaune, ça ne faisait référence qu’aux citrons. Ce qui m’a aussi moins plu c’est qu’on n’a pas vraiment compris l’histoire de sa mère qui est décédée. Ce livre a quand même été facile à lire, car c’était au présent, donc j’ai bien compris l’histoire. Je vous recommande ce roman.

  15. J’ai beaucoup aimé lire ce livre car il était écrit gros donc très agréable à lire. On se met bien dans la peau du personnage surtout quand Calypso est en colère après son père : il a enlevé les livres de sa mère alors que c’étaient des souvenirs d’elle avant sa mort. C’est un livre qui a beaucoup de suspense surtout à la fin. On ressent bien les sentiments. J’ai eu des frissons à des moments du livre, quand le père de Calypso faisait des crises.
    Je conseille vraiment ce livre aux personnes qui aiment les histoires touchantes et émouvantes.

  16. J’ai beaucoup apprécié le livre car il y a des rebondissements. Le livre est complètement inversé car c’est la fille Calypso qui s’occupe de son père. L’histoire est vraiment captivante et intéressante.
    Je trouve le livre très triste car Calypso a perdu sa mère et son père ne s’occupe pas d’elle.
    Ce qui me dérange dans l’histoire c’est quand Calypso et Maé se font « insulter » car leurs histoires n’étaient pas bien.
    Je reproche à l’auteur de ne pas avoir été plus loin car on ne sait pas vraiment si le père change, s’il prend plus soin de sa fille.
    Mais à part cela, c’est un merveilleux livre !

  17. Calypso s’est fait une nouvelle amie depuis la mort de sa mère, et elle va en avoir besoin… lorsque elle va découvrir ce que son père a fait des livres de sa mère (considérés comme un trésor par la petite fille). Cela va quand même lui permettre d’avancer et… bon lisez le livre ce sera plus rapide, en plus il est super ♥mignon♥…
    GE 5è

Laisser un commentaire