Le petit prince de Calais

Teulade, Pascal. Le petit prince de Calais. La joie de lire, 2017.

Présentation de l’éditeur :

Jonas a quinze ans et vit en Erythrée avec ses parents, sa petite soeur et sa grand-mère. Ce qu’il aime par-dessus, tout c’est pêcher avec son père. Il connaît tous les poissons, peut les reconnaître au bruit qu’ils font avec leurs nageoires, leurs mouvements dans l’eau. L’école, ce n’est pas son truc. Etudier l’ennuie et bien souvent il s’endort en classe. Un jour le directeur de l’école le convoque et lui annonce qu’il a obtenu une dérogation et que Jonas va pouvoir, malgré son jeune âge, intégrer l’armée. Mais l’armée, en Erythrée, c’est pire qu’une prison. Les mauvais traitements sont courants et certains n’y survivent pas. Ses parents décident alors, pour le sauver, de l’envoyer chez un cousin éloigné en Angleterre. Commence pour le jeune garçon un voyage extrêmement dangereux. Seul, ne parlant que le Tigrigna, il se sent perdu, triste, apeuré. Une fois à Calais c’est encore pire. Il fait froid, il pleut, on lui vole son argent, les conditions de vie sont déplorables, ses chaussures prennent l’eau et il ne mange pas souvent à sa faim. Pour fuir le camp, il se construit une petite cabane de fortune dans les dunes en attendant de trouver le moyen de passer en Angleterre…

 

Laisser un commentaire